© 2019 by NDG. Proudly created with Wix.com

C’est la deuxième année que mon mari et moi nous participons à ce pèlerinage. Je trouve très beau de pouvoir accompagner la marche physique avec une démarche spirituelle. Pour le marcheur, le pèlerinage commence à Ferret à 5 h 00 du matin. Tout d’abord, nous commençons tous à gravir la montagne dans la pénombre. Il faut faire un effort physique et parfois, les pas de celui qui est devant soi nous aident à nous dépasser et à continuer sur le chemin. Lorsqu’on arrive enfin au sommet, Père Yves expose le Saint Sacrement et nous prions tous ensemble. Le moment qui me touche le plus, c’est lorsque le Père bénit la France, la Suisse et l’Italie, c’est un geste prophétique. Tout au long de la bible, nous voyons l’importance de la montagne quand Dieu veut rencontrer l’homme. Moise et les prophètes de l’Ancien Testament en sont un parfait exemple. Jésus aimait aussi se retirer dans les hauteurs pour prier. La montagne est souvent un lieu où Dieu se révèle aux hommes et parle à leurs cœurs. Les magnifiques paysages sont pour moi également le symbole de la force et de la puissance du Seigneur, du Dieu créateur.
 

Tout au long de cette marche, nous rencontrons des personnes que nous ne connaissons pas forcément. Ce qui nous lie tous, c’est notre foi en Dieu, mais tous d’une manière différente. C’est ce qui fait la richesse de l’Eglise. Nous pouvons toujours apprendre quelque chose des uns des autres et nous encourager. Ensuite, on rejoint les personnes qui ont fait le pèlerinage en car et là c’est la diversité dans l’unité qui me plait, des jeunes, des personnes âgées, des familles et des enfants de différentes sensibilités. Des gens de tous horizons qui ont un but commun : demander l’intercession de Notre de Dame de Guérison et rendre grâce à Marie que Jésus nous donne comme mère à la Croix.   Jésus voyant sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, il dit à sa mère : "Femme, voici ton fils". Puis il dit au disciple : "Voici ta mère". (Jean 19, 26—27)
 

Le pèlerinage se termine par une Messe à l’église de Notre Dame de Guérison, unis et rassemblés nous célébrons le Christ dans l’eucharistie.


M.-L. pélé 2017