© 2019 by NDG. Proudly created with Wix.com

Pèlerinage 2017

Chers pèlerins,


Je vous souhaite un Pèlerinage beau et saint, et surtout sanctifiant. Je ne joue pas sur les mots. En réalité je vous invite surtout à contrôler l'importance que nous donnons à nos "Mots"; à nos "Prières" en particulier.
Si généreuses soient-elles, nos prières auront toujours besoin qu'on les approfondisse, qu'on contrôle leur qualité en vue de les améliorer sans cesse. Dans ce but, le chemin ne sera parfait qu'à la fin de notre parcours terrestre. Il consiste - pédagogiquement - non pas tant à demander à Dieu ce dont nous, et surtout notre prochain, avons besoin. Certes, il faut le faire! - MAIS qui sommes-nous pour prier juste? Prier surtout pour les pauvres, les malades, les malheureux,... OUI! ... mais comment? La seule réponse qui me paraît évidente, la voici: Dieu fait homme en Jésus est en quelque sorte la PRIÈRE incarnée, le CŒUR de son Père qui n'est qu'AMOUR, le MODÈLE même de tous les priants que nous voulons être. Il s'ensuit que je dois sans cesse contrôler ma prière... afin qu'elle NE SOIT PAS QUE le REFLET de MON être intérieur (si bon puisse-t-il être)... Exerçons-nous à dire à Dieu non pas tant ce que nous trouvons bon de lui dire ou demander, ..., mais exerçons-nous chaque jour davantage à laisser le CHRIST prier au fond de notre cœur. Que ce soit pour nous ou pour les autres, LUI, et  LUI seul sait ce qu'il faut dire, donner ou demander. Laissons-le être chaque jour davantage CELUI QUI PRIE AU FOND DE NOTRE CŒUR.
Ne manquez surtout pas de suivre l'exemple (parfait) de la prière de Marie.

​Henri Card. Schwery